Exposition "Constrastes simultanés"

10 septembre 2016  > 11 décembre 2016 Art contemporain , Exposition

Du 10 septembre au 11 décembre, dans le cadre du programme Lumière(s) du FRAC Aquitaine, découvrez la nouvelle exposition "Contrastes simultanés" au château de Cadillac !

 

 

Du 10 septembre au 11 décembre 2016, découvrez comment quatre grandes pièces de la collection du FRAC Aquitaine (Pascal Convert, Nicolas Milhé, Thierry Mouillé, Pierre Vadi) se confrontent directement aux salles historiées. Ne manquez la douzaine d’images (dont des photographies de Kertész, Depardon, Plossu, Mogarra…) qui prolongent le parcours dans l’aile Sud du château, jouant sur la profondeur de contrastes entre noir et blanc.

« Contrastes simultanés » est une exposition accessible à tous, posant la question du « comment voir » entre art contemporain et patrimoine monumental.

"CONTRASTES SIMULTANÉS"

Comment voir ces œuvres d’art contemporain disposées dans les appartements du duc et de la duchesse d’Epernon, en « contraste simultané » avec la valeur patrimoniale du bâti et ses collections aux riches références chromatiques : tapisseries, cheminées monumentales, décors peints. Comment voir l’histoire du château de Cadillac, et ses intérieurs valorisés, désormais suffisamment forts1 pour renouer avec l’accueil de pièces d’art contemporain ? Comment revisiter ce château XVII° qui renvoie ses publics bordelais à un souvenir souvent trop lointain ?

« Contrastes simultanés » approfondit la relation entre art contemporain et patrimoine entamée au château de Cadillac il y a une trentaine d’années, et met en avant une sélection de seize œuvres de la remarquable collection constituée par le FRAC Aquitaine sur cette même période. Karen Tanguy (FRAC Aquitaine) et Olivier du Payrat (Centre des monuments nationaux), se sont attachés dans le cadre de la saison Lumière(s) du FRAC Aquitaine à appliquer au château de Cadillac et à l’art contemporain cette loi du « contraste simultané » des couleurs énoncée en 1839 par le chimiste Michel-Eugène Chevreul (1786-1889). Caractéristique de la perception humaine, elle met en avant comment l’oeil voit plutôt que ce que l’oeil voit. Pour une couleur donnée, notre oeil exige en effet simultanément la couleur complémentaire, et la produit lui-même si elle ne lui est pas donnée.

Enfin, contraste simultané aussi entre les œuvres d’art contemporain elles-mêmes, toutes différentes, chacune singulière. Dont certaines viennent jouer en… contraste simultané avec l’Histoire au château : ainsi de Sans titre de Pascal Convert, où deux cénotaphes travaillant la question de l’apparition et la disparition trouvent place dans un château qui renvoie à de nombreuses présences-absences : Marguerite de Foix-Candale, 1ère duchesse d’Epernon, décédée avant la construction du château fin XVI° ; Henri III en l’honneur duquel, vingt ans après sa mort, le château est somptueusement décoré ; le jeune Henri de Navarre, qui visite avec la reine Margot le vieux château-fort puis, devenu Henri IV, qui incite le 1er duc d’Epernon à bâtir ce palais à la mesure de sa richesse (mais qui sera assassiné avant la fin de sa construction) ; sans oublier ces centaines de femmes et jeunes filles, détenues dans ce qui fut une prison de 1818 à 1952…

AUTOUR DE L'EXPOSITION

Samedi 15 octobre 2016 : un samedi à Cadillac !

En plus de la visite du château et de l’exposition, en matinée profitez du marché de Cadillac et de la bastide médiévale et l’après-midi au château :

14h30 - 16h30 : atelier jeune public « Commissaire Fracasse » avec Laurent Kropf

15h - 16h30 : conférence « La Conquête de la photographie » par Chloé Rodrigo

INFORMATIONS PRATIQUES

Exposition ouverte tous les jours du 10 septembre au 11 décembre 2016 (sauf les lundis à partir d’octobre).

Exposition comprise dans le droit de visite du château, sans supplément de tarif.

Gratuit à l’occasion des Journées européennes du patrimoine et, sur toute la durée de l’exposition, pour les enfants accompagnés et les 18-25 ans.
 

QU'EST-CE QUE LE FRAC AQUITAINE ?

Découvrez la vidéo "Le Frac expliqué aux enfants" !