Installation VOIX ÉTEINTES, ÂMES AGISSANTES

5 mars 2022  > 15 mai 2022 Exposition , Art contemporain

Découvrez «VOIX ÉTEINTES, ÂMES AGISSANTES», la nouvelle installation au Château ducal de Cadillac en partenariat avec le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA !

    

L'INSTALLATION

Voix éteintes, âmes agissantes découle de la résidence d'Agnès Geoffray au Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA (dans le cadre de sa séquence Vivantes ! consacrée à la place des femmes dans l'art et son histoire).

Aux archives départementales de la Gironde, Agnès Geoffray s'est plongée dans le passé douloureux du château ducal de Cadillac-sur-Garonne, qui a accueilli au XIXè la première prison pour femmes en France.

Son installation sensible révèle les voix éteintes d'un passé enfoui : ou comment le pouvoir de résistance d'âmes agissantes resurgit avec subtilité et justesse par l'art & la création.

Elle tire parti des archives administratives du "château-prison" comme, en complicité avec des élèves de l'école supérieure des beaux-arts de Bordeaux, du fonds photo acquis par le Centre des monuments nationaux (CMN) sur l'école de "préservation" de jeunes filles qu'a abritée le château toute la Ière moitié du XXè siècle.

En partenariat avec le CMN, l’œuvre créée par Agnès Geoffray est inaugurée au château de Cadillac pour la journée internationale des droits des femmes.

Elle est présentée dans le monument du 5 mars jusqu’à mi-mai, et rejoint les collections du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA.

Elle se compose de trois pièces :

1. Fragments (diapositives)

2. Les évadées (ensemble de soies épinglées)

3. Les intrigantes (paires de gants)

Elles sont présentées dans les combles du château ducal, saisissant envers du décor ouvert à la visite il y a peu.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Du 5 mars au 15 mai 2022
Ouvert tous les jours sauf les lundis
Inclus dans l’entrée

MenuFermer le menu