Histoire du monument

Le château de Cadillac incarne la toute-puissance de Jean Louis de Nogaret de La Valette, premier duc d’Epernon. Ce cadet de Gascogne, devenu l’un des favoris d’Henri III, amassa honneurs et richesses, avant de mourir en disgrâce sous le règne de Louis XIII.

 

Édifiée au début du XVIIe siècle, la résidence ducale constitue l’un des premiers exemples d’architecture à la française. Valorisé, son riche décor intérieur comprend des lambris et plafonds peints, de somptueuses cheminées monumentales de marbre et de pierre sculptée, et plus de 30 tapisseries d’époque.

 
Fortement marquée par plus de cent ans d’occupation carcérale, du début du XIXe siècle aux années 1950, cette demeure continue néanmoins d’illustrer avec éclat la devise du duc d’Epernon : Adversis clarius ardet – « C’est dans l’adversité qu’il brille le plus. »